Brezhoneg (Breizh)French (Fr)

Espace Presse

Débat

cloud 3

kendiviz

Vendredi 23 octobre 2015 - 18h30
Théâtre Max Jacob - Quimper

Dans le cadre de la journée de manifestations pour la reconnaissance de la diversité des langues et des cultures des territoires


Soirée débat public

Cliquer ici pour plus d'infos.

Festival du livre

festivaldulivre

Communiqué Eblul-France / collectif du 31 Mars. Imprimer

Langues et cultures régionales ou territoriales dans la République

Voter Hollande, un choix conscient et déterminé.


Voici les positions prises par François Hollande et Nicolas Sarkozy par rapport aux langues et cultures régionales.

François Hollande François Hollande

 

  • s'est engagé à faire modifier la Constitution et ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires :
Engagement n° 56 du programme : "je ferai ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires"

 

Discours de François Hollande le 4 avril 2012 à Rennes :

"La République n’a rien à craindre et je ferai dans cette révision constitutionnelle voter une disposition qui permettra de ratifier enfin la charte des langues régionales, pour que ces langues – sans qu’elles menacent la langue officielle, la plus belle langue qui soit, la langue française –, puissent être diffusées et enseignées".

à Lorient, 23 avril 2012:

François Hollande s'est engagé à faire ratifier la charte des langues régionales : "Nous le ferons ensemble, sans menace pour la langue française".

Voir l'article du Télégramme : ici

Pointe a Pitre, 15 janvier 2012 (AFP) :

"Je suis favorable à la ratification de la Charte pour les langues régionales", a déclaré M. Hollande à la presse à Pointe-à-Pitre.
Il a rappelé que l'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin "l'avait signée" mais que "le Conseil constitutionnel avait rendu une décision qui exigeait qu'il y ait une révision de la Constitution préalable" pour pouvoir la faire voter.
Cette ratification "viendra avec l'Assemblée nationale qui pourra être renouvelée au lendemain de l'élection présidentielle", a dit le candidat socialiste.

 

Nicolas Sarkozy : Nicolas Sarkozy

 

  • s'oppose à la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires  :

Discours de Marseille le 19 février 2012 : 

"Quand on aime la France, on ne propose pas de ratifier la charte des langues régionales et minoritaires qui n’a pas pour but de faire vivre les langues régionales mais de reconnaitre des droits linguistiques à toutes les minorités et de les placer sous le contrôle d’une Cour européenne * qui jugera sans tenir compte de notre histoire nationale et de notre tradition républicaine.

L'article en entier : ici

  • n'a pas fait voter la loi qu'il a promise :

lettre de Nicolas Sarkozy à EBLUL-France du 2 avril 2007 : (pour lire la lettre en entier: cliquez ici)

« La Charte a été jugée non conforme, non seulement à l'article 2, mais également au principe d'indivisibilité de la République, d'unité du peuple français et d'égalité.

Je pense que l'idée d'un texte de loi posant la reconnaissance juridique des langues régionales de France est à la fois beaucoup plus raisonnable et surtout plus efficace »

  • se moque de nous quand il affirme :

« J’ai conféré aux langues régionales ‘l’officialisation’ la plus haute qui soit » :

Quand le Conseil constitutionnel a décidé le 20 mai 2011 que l'article 75-1 (« les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ») « n'institue pas un droit ou une liberté que la Constitution garantit »

Pour voir la décision du Conseil constitutionnel en entier cliquez ici