Brezhoneg (Breizh)French (Fr)

Korn ar mediaoù

Débat

cloud 3

kendiviz

Vendredi 23 octobre 2015 - 18h30
Théâtre Max Jacob - Quimper

Dans le cadre de la journée de manifestations pour la reconnaissance de la diversité des langues et des cultures des territoires


Soirée débat public

Cliquer ici pour plus d'infos.

Gouel al levrioù

festivaldulivre

Accueil Kinnig ar gevredigezh
Kevre Breizh PDF Moullañ Postel
Ibil ar pennad
Kevre Breizh
Buts de Kevre Breizh
Objectifs
Des valeurs communes
Des actions collectives
Coordination et relai
Principaux textes fondant l'action de Kevre Breizh
An holl bajennoù

1-HISTORIQUE

Kevre Breizh s'est constituée en assemblée générale le 3 octobre 2009 à Ploemeur en tant que nouvelle coordination du mouvement culturel associatif de Bretagne.

Cette décision a été prise à l'unanimité des représentants des fédérations et associations culturelles bretonnes, après dissolution du Conseil Culturel de Bretagne associatif, issu de la Charte culturelle de Bretagne, suite à la création par le Conseil régional de la Bretagne administrative d'un nouveau Conseil culturel comme chambre consultative sur les questions traitant de l'identité culturelle de la Bretagne.

Historiquement, le mouvement cuturel breton, en particulier depuis les années 1950 a su se rassembler, de Bodadeg Ar Sonerion à Kendalc'h ou d'Emgleo Breiz à Kuzul Ar Brezhoneg, pour promouvoir et développer la langue et la culture bretonne, et défendre les droits culturels fondamenaux des Bretons auprès des institutions tant au niveau français qu'au plan international. La Charte culturelle de Bretagne, obtenue en 1977 du Président de la République a été l'un de ses succès collectifs en étant de la part de l'État «un acte de reconnaissance de la personnalité culturelle de la Bretagne». Le Conseil Culturel de Bretagne associatif a ensuite joué le rôle de fédérateur.

Il appartient désormais à Kevre Breizh, au-delà des relations naturelles qu'entretiennent les différerentes fédérations avec les institutions ou leurs homologues dans d'autres régions de France, d'Europe, ou du monde, d'assumer une responsabilité générale d'échange, de réflexion, d'action et de représentation du mouvement associatif culturel breton du niveau breton jusqu'à celui des institutions internationales.