Brezhoneg (Breizh)French (Fr)

Espace Presse

Débat

cloud 3

kendiviz

Vendredi 23 octobre 2015 - 18h30
Théâtre Max Jacob - Quimper

Dans le cadre de la journée de manifestations pour la reconnaissance de la diversité des langues et des cultures des territoires


Soirée débat public

Cliquer ici pour plus d'infos.

Festival du livre

festivaldulivre

Accueil
Questionnaire aux candidats PDF Imprimer Envoyer
Madame / Monsieur le candidat/e  à la présidence de la République,
 
Nous, mouvements de défense de la diversité des langues et des cultures des territoires de la République française, au nom de centaines de milliers d'adhérents dans nos diverses fédérations dans l'hexagone et outre-mer, face à la politique d'assimilation et d'uniformisation de l’Etat français, nous nous adressons à vous, candidat à la présidence de la République.
 
Nous vous demandons de prendre des engagements concrets pour faire de la France une République plurielle et démocratique, respectueuse de ses différentes composantes et de l'égale dignité de ses citoyens, avec leurs langues et leurs cultures.
 
Aussi, en conformité avec les principes fondamentaux des droits de l'homme, nous vous demandons de vous engager à :
 
  • 1) Modifier la Constitution, pour affirmer que la République reconnaît, protège et promeut la diversité des langues de ses territoires et les droits de leurs locuteurs.
 
  • 2) Ratifier la Charte des langues régionales ou minoritaires du Conseil de l'Europe, référence démocratique commune à l'ensemble des pays européens.
 
  • 3) Mettre en place une loi-cadre permettant d'adopter, pour chaque langue territoriale, les dispositions légales, réglementaires et conventionnelles adaptées, pouvant aller jusqu'à la co-officialité, en concertation avec les collectivités territoriales et les organismes de la société civile, pour assurer la pérennité et le développement des langues régionales ou territoriales.
 
 
  • 4) Généraliser, sans préjudice de la maîtrise de la langue française, selon les situations, l'enseignement en et de la langue et de la culture régionale, comprenant la pédagogie immersive, à tous les niveaux, de la maternelle à l'université, en visant au plurilinguisme, selon le système en vigueur en Corse (pas d'obligation pour les parents qui s'y opposeraient).
 
  • 5) Soutenir la mise en place de médias audiovisuels propres en radio, télévision, internet, presse écrite, ainsi qu'à la production, la création et la diffusion culturelle dans les langues régionales.
 
  • 6) Nommer au niveau de l'Etat, un interlocuteur des langues et cultures régionales ou territoriales qui fasse le lien entre les différents ministères concernés et les régions ou collectivités et, dans ce cadre, mettre en place une ligne spécifique pour les langues territoriales dans le budget de l'État.
 
 
Afin d'en informer l'ensemble de nos adhérents et le grand public, nous vous serions très obligés de nous adresser vos réponses concernant ces six engagements
 
pour le 29 février 2012.
 
 
 
Patrig HERVE,
Porte-parole du Collectif du 31 mars 2012,
 
 
 
Yvon BISSOL,
Président de l'Association des Rencontres interrégionales des Langues et Cultures Régionales,
 
 
 
 
Tangi LOUARN, président d'EBLUL-France
 
 
 
 
 
Pièce jointe : organisations signataires
 
 
 
 
 
 
 
Collectif du 31 mars 2012
pour les langues et cultures régionales ou territoriales
 
Principales organisations signataires
 
du courrier de demande d'engagement aux candidats à la présidence de la République :
 
  1. -EBLUL-France, fédération française du Réseau européen pour l'égalité des
  2. langues, représentant les principales fédérations associatives de langues et
  3. cultures régionales au niveau européen et international ;
  4.  
  5. -L' Association des Rencontres inter-régionales des langues et cultures régionales
  6. regroupant des associations et institutions de langues et cultures régionales et
  7. collectivités locales :
  8.  
  9. -l'Association des élus pour la promotion de la langue et de la culture
  10. alsacienne,
  11. -les Conseils de la Culture, de l'Éducation et de l'Environnement de la Guyane,
  12. de la Martinique, de la Réunion,
  13. -le Conseil Culturel de Bretagne,
  14. -l'Association des enseignants de langue et culture régionale de la Martinique
  15. -le Haut Conseil National des langues de France,
  16. -Culture et bilinguisme d'Alsace et de Moselle/René Schickelé-Gesellschaft,
  17. -Le Comité fédéral des associations pour la langue et la culture d’Alsace et
  18. de Moselle.
  19. -Kevre Breizh, Coordination fédérative des associations culturelles de Bretagne,
  20. -L'Institut d'Études Occitanes.
  21.  
  22. -Le Félibrige
  23. -Euskal Konfederazioa, Confédération d’associations et fédérations pour la
  24. langue basque dans tous les domaines : enseignement (Biga Bai, Euskal Haziak,
  25. Seaska), enseignement aux adultes (AEK), médias (Euskal Irratiak), matériel
  26. pédagogique en langue basque (Ikas),
  27.  
  28. -Federació d'Entitats per la Defensa de la Llengua i la Cultura Catalanes, l'Association
  29. des parents d'élèves pour l'enseignement du catalan, l'Escola publica, la Bressola,
  30. -Le Collectif d'associations corses Parlemu Corsu
  31. -La fédération Défense et Promotion des Langues d'Oïl
-Mama Bobi, interculturalités et citoyenneté (Guyane)
-Institut des langues et cultures des Marrons (Guyane).
 
-ESKOLIME, Fédération des réseaux d'écoles laïques associatives en immersion : Seaska (langue basque), Calandreta (Occitan), Diwan (Breton), La Bressola (Catalan), ABCM Zweisprachigkeit (Alsace).
 
-La FLAREP, Fédération des Langues Régionales dans l’Enseignement Public : APA (Association des Parents, Catalogne), APLEC (Association d’enseignants,Catalogne), AES (Association des enseignants de savoyards/franco provençal), IKAS-BI (Association de parents, Pays basque), DIV YEZH (association de parents Bretagne), FELCO (Fédération des Enseignants de Langue et Culture d’Oc), OC-BI (Parents d’élèves occitan), Scola Corsa, Tikouti (Réunion), ELTERN (association de parents Alsace), BIPASS (association de parents Moselle), GEREC (Antilles),